la-belle-au-bois-dormant-800.jpg

La belle au bois dormant

Opéra

La belle au bois dormant

Ottorino Respighi
Le 8 Février 2018
Théâtre de la Croix-Rousse

Niveaux : de la 6e à la 3e

Il était une fois une oeuvre qui, telle la princesse de La Belle au bois dormant, tomba en un profond sommeil dans l’éclat de sa jeunesse et de sa beauté…

Cette oeuvre, c’est justement La Belle au bois dormant, en italien La bella addormentata nel bosco, opéra, ou plus exactement « conte de fée musical » d’Ottorino Respighi.
Composée pour un petit orchestre – quinze musiciens – elle mélange avec humour et virtuosité les styles musicaux, elle est sertie de citations musicales qui sont autant d’hommages aux oeuvres de Wagner, Debussy, Massenet, Stravinsky même, et Puccini bien sûr. Une écriture vocale exigeante et raffinée permettra aux jeunes artistes du Studio de l’Opéra de Lyon de déployer tout leur art et leur virtuosité.

Respighi modifie quelque peu le dénouement de l’oeuvre de Charles Perrault et triple le temps de sommeil de la princesse : endormie au XVIIe siècle, elle se réveillera en 1940, le Prince sera accompagné par une délégation de milliardaires américains, la danse finale sera un foxtrot !

Iconographie extraite des ressources documentaires du musée des Confluences (Lyon, France)

La Belle au bois dormant
Opéra en trois actes, 1922.
Livret de Gianni Bistolfi,
d’après Charles Perrault.
En italien (surtitré en français)

Distribution

  • Direction musicale Philippe Forget
  • Mise en scène Barbora Horakova
  • Décors Eva Maria van Acker
  • Lumières Michael Bauer
  • Orchestre, Studio et Maîtrise de l'Opéra de Lyon
Voir la distribution complète